Sondages : armes médiatiques

En flânant sur le web, je suis tombé sur cet article du Figaro. Il prétend que « Les Français estiment que la surveillance d’internet est justifiée » … Évidemment, j’ai trouvé ça louche, et je me suis penché sur le sujet, histoire de creuser un peu.

Ce qui me dérange dans ce titre, c’est qu’il prétend que TOUS les Français sont unanimes sur ce sujet. Titrer « Les Français » me gêne, ça met tout le monde dans le même sac, tout en oubliant d’évoquer certaines nuances … bref, ça m’énerve :-)

Naturellement, quelques interrogations sont venues me chatouiller :

D’où sort ce sondage ?
Sur combien de personnes se base ce sondage ?
Quelles méthodes ont été utilisées pour la récolte de ces données ?
Quels sont les arguments de mise en valeur de ces données ?

La source

Déjà, le fait d’avoir trouvé ça sur le Figaro me laisse perplexe quant à la validité de l’info, j’avoue. Dans ce journal, j’ai lu tellement de bêtises annoncées comme des vérités, que j’ai tendance à le qualifier de « vraie merde ». D’ailleurs, le détournement legorafi.fr est une belle image qui illustre très bien tout ça :-)

Mais le Figaro n’a fait que relayer l’information. C’est l’Observatoire Orange-Terrafemina qui est à l’origine de ce sondage. Il faut aussi ajouter un petit bouquet de partenaires très sympa, mais j’y reviendrai un peu plus tard…

Le sondage : BIG DATA : Affaires privées, données publiques

L’échantillon

Sur ce document, on peut y lire clairement que l’étude est portée sur à peine plus de 1000 personnes… 1017 exactement. Je ne suis pas un pro des sondages et analyses, j’avoue; mais dire « Les Français » pour 1017 personnes, soit 0,0015% de la population, faut être gonflé, non ? Ça ressemble presque aux sondages M6/MSN diffusés sur le petit écran, basés sur 60 personnes… de véritables blagues ! (si si, j’vous assure, j’en ai déjà vu !)

La méthode

« L’échantillon a été interrogé en ligne sur système Cawi »

Le Computer Assisted Web Interview est tout simplement un sondage en ligne sur internet. Les potentiels sondés sont donc invités à répondre aux questions par l’intermédiaire de bannières pub, de mailings, etc. …
En toute logique, les 1017 personnes sont donc sensibles aux annonces publicitaires qui les incitent à cliquer ici ou là. Ce n’est évidemment pas très représentatif de la population française non plus. J’imagine que les gens qui installent Adblock, ne répondrons également pas à ce genre de questionnaires, par conviction.
J’en conclus donc que seuls les consommateurs non-avertis auront répondu à ce sondage (même si je peux me tromper). Les résultats en seront d’autant plus biaisés…

Qui a fait ce sondage ?

L’Observatoire Orange-Terrafemina…

L’OOT se déclare comme étant un pôle d’observation qui décrypterait les tendances du net, afin de dévoiler le tout au grand public. D’après ce que j’ai compris, ce serait une branche du magazine Terrafemina sponsorisé par Orange, la rubrique « Analyses ».

Orange…

Faut-il rappeler que cette ancienne entreprise nationale, devenue privée en 2000, est lourdement implantée dans les structures et marchés de la télécommunication et du web ? Favoriser la surveillance généralisée lui rapportera surement de bons gros chèques. Orange n’ira donc certainement pas à l’encontre d’intérêts financiers majeurs, comme par exemple avouer les méfaits de la surveillance de masse…

Terrafemina

N’étant pas fan de ce genre de média, je ne vais pas pouvoir en faire un descriptif méga détaillé. Mais pour avoir parcouru leur site, je suis en mesure de dire que c’est un magazine féminin qui ressemble un peu à Femme actuelle, ou Madame (Figaro) … mode, recettes de cuisine, people, actu …

Véronique Morali

Ce magazine a été fondé et est dirigé par Véronique Morali, femme du milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière …

Cette Mme Morali est aussi : …

  • Membre du conseil de surveillance de la Compagnie Financière Edmond de Rothschild… (source)
  • Également membre du Conseil de surveillance de Publicis Groupe, LA grosse boite de comm’ française … (source)
  • Administrateur de Coca-Cola Enterprises … (source)
  • Cofondatrice du Women Corporate Directors Paris, communauté de femmes administratrices de sociétés … (source)
  • Fondatrice et Présidente de Women’s Forum for Economy and Society, autre communauté de femmes d’affaires … (source)

À première vue, hormis le fait que l’identité féminine est méga super présente dans sa vie, je remarque que cette dame baigne clairement dans un milieu qui sent l’argent aux côtés des hauts placés du monde financier. C’est clairement une femme d’affaires.
Ce que je remarque aussi, c’est que son réseau est orienté vers le monde anglophone, tirant vers les États-Unis. Son implication dans Coca-Cola et Publicis (récemment fusionné avec Omnicom*) le démontre assez clairement.

Le fait que Terrafemina mette en avant l’acceptation de la surveillance de masse par les Français ne me surprend donc pas. C’est en somme assez logique, puisque les révélations de Snowden montrent clairement l’implication des hautes sphères américaines sur le sujet.

Pollingvox

Créé en septembre 2013, c’est une société d’études, de conseils et de formations dirigée par Jérôme Sainte-Marie.
Peut être une parano de ma part, mais j’ai trouvé très étrange que ce même monsieur :

  • soit à l’origine d’innovations dans la mise en place enquêtes en Afghanistan … au point de le mettre sur son CV !
  • ait été auteur dans un bouquin, sous la direction de Michel Derczansky : « Regards croisés sur le Proche-Orient ».
  • ait travaillé au Service d’Information du Gouvernement.
  • ait bossé au CSA (Groupe Bolloré) en tant que Directeur.

… J’imagine que je n’ai pas vraiment besoin d’aller plus loin pour comprendre la fausse objectivité dans sa démarche.

Treize articles

Grosso modo, c’est une agence de communication. « Études qualitatives » et « Conseil stratégique » sont apparemment leur pain quotidien, la base…

Il y a cependant 2 bricoles qui ont attirées mon attention :

La première est l’affichage volontaire de l’activité Storytelling dans leurs compétences. Bien que ce soit une méthode évidente de communication pour toute bonne compagnie commerciale, il est évident que c’est un terme à connotation négative. Pourquoi négative ? Tous simplement, parce que c’est « l’art de mentir aux publics ». Théoriquement, ce n’est jamais expliqué de cette manière, mais dans les faits, c’est exactement comme ça que cela se passe.
Pour mieux comprendre cette technique, je vous conseille vivement ce livre incontournable à mes yeux : « Storytelling : La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits »

La seconde est cette phrase :

Sun Tzu nous est apparu comme un maître à penser non seulement la guerre, mais aussi la communication.

Pour cette agence, la communication est vraiment considérée comme une arme. Je ne peux qu’être d’accord avec leur vision, mais encore une fois : l’afficher clairement sur son site est assez violent.
(« L’art de la guerre », à lire également)

Bref, afficher sa maitrise des armes de communication et mettre en avant son savoir-faire en terme de mensonges à autrui… c’est moche, et ça montre relativement bien les orientations de cette boite. Et encore, je n’ai pas fouillé dans leurs archives, je ne m’en suis tenu qu’à leur présentation…

AFP

Inutile de présenter l’Agence France-Presse, tout le monde connaît. En bref quand même, l’AFP est une agence de presse qui s’occupe de collecter l’info factuelle mondiale. Les diffuseurs (Le Monde, Le Figaro, …) puisent donc les sources de leurs articles dans les bases de données de l’AFP, l’Associated Press ou Reuters.

… Tiens, ça me donne l’envie d’en savoir plus sur l’AFP. Un futur article peut-être…

En résumé

Un titre accrocheur non représentatif, des réponses « triées », des commanditaires non neutres… bref, un sondage de plus à mettre dans la corbeille.

Ceux qui ne vont pas chercher plus loin se contenteront de croire ce torchon de soie document. Par peur d’être marginalisé, ils se rangeront alors dans le moule psychologique dicté par nos chers lobbys et dirigeants. Ce genre d’opération n’est à mon avis qu’un moyen de plus pour faire plier la volonté de la population, une sorte d’arme médiatique.


 

*EDIT le 2014/11/24 :

Je l’ai appris il y a quelques temps déjà, mais le fait de le préciser ici m’avait échappé : Il n’y a pas eu de fusion entre Publicis et Omnicom, bien que les négociations étaient apparemment presque terminé.

    • Merci pour cette info. Mais j’ai quand même quelques doute sur le fait que 0,0015% puisse être représentatif d’une population de 65.000.000 … surtout quand on en apprend plus sur les investigateurs.
      … aurais-tu la source originale de ce tableau de résultat de sondage ? Je suis curieux de savoir qui à réussi à prouver ces résultats, et comment ?

Laisser un commentaire